Home > News > L’Allergie : Paradoxe d’un fléau répandu et méconnu
Downloads

L’Allergie : Paradoxe d’un fléau répandu et méconnu

Article mis à jour le 16.04.2024

 

Allergie ou Hypersensibilité de type 1

L’allergie est un dérèglement du système immunitaire qui correspond à une perte de la tolérance vis-à-vis de substances a priori inoffensives : les allergènes.

Notre corps se défend contre un ennemi extérieur, que l’on a respiré, bu, mangé, touché ou qui nous a piqué, de façon excessive en produisant des IgE : C’est la réaction allergique.

demangeaisons allergies
 

Le Mécanisme de l’allergie se déroule en deux phases :

1 ) La sensibilisation : C’est le premier contact avec l’allergène

Notre système immunitaire reconnait l’élément comme un danger et commence à produire des anticorps spécifiques contre cet élément.
Il va garder « en mémoire » cet élément comme agresseur et le moyen de se défendre contre.

Cette phase est asymptomatique.

 

2) La réaction allergique : C’est le deuxième contact (et suivant) avec l’allergène

Réaction allergique

Les anticorps IgE sont prêts à intervenir et déclenchent un ensemble de réactions en libérant une grande quantité d’histamine et d’autres substances inflammatoires.

La gravité et l’intensité de la réaction allergique dépendent de notre prédisposition génétique et de l’exposition à la substance.

 

 Les chiffres de l’Allergie

L’OMS classe les allergies au 4ème rang des maladies chroniques dans le monde.
1 personne sur 3 née après 1980 est allergique.
En 2050, l’organisation prévoit qu’ 1 personne sur 2 sera allergique.

Par exemple en France actuellement, 25 à 30% des personnes en sont atteints.
4 millions de personnes sont asthmatiques dont 80% ont un asthme d’origine allergique.
2% des adultes ont une allergie alimentaire.

 

Les différents types d’Allergènes

Les pneumallergènes

allergie acariens allergie poils allergie pollen

Ils pénètrent par voie aérienne comme :

  • les pollens (de fleurs, d’arbres, de graminées) ;
  • les poils d’animaux (le chat est le premier responsable mais pas le seul) ;
  • les acariens (50 000 espèces, se nourrissent de débris de peau et poils) ;
  • les moisissures (d’intérieur et d’extérieur).

 

Les trophallergènes

allergies arachides allergies crustacés allergie alimentation

Ils pénètrent par ingestion donc voie alimentaire.
90% des allergies alimentaires sont dues à seulement 10 types d’aliments, les plus fréquents étant le lait de vache, les œufs et les arachides.

intolérence lait

Ne pas confondre : Allergie et intolérance !
Dans le cas de l’allergie, ce sont les anti-corps et le système immunitaire qui sont en cause.
Dans l’intolérance, il s’agit d’un défaut enzymatique qui fait qu’un aliment n’est pas digéré correctement.

 

Les Allergènes de contact

allergie latex

Ils agissent par contact direct avec la peau le chef de file étant le Latex.
Mais les produits cosmétiques , les parfums et les produits ménagers sont également fréquemment en cause.

 

Les Médicaments

allergie médicament

En principe tous les médicaments ou leurs excipients peuvent provoquer des allergies. Les antibiotiques et les anti-inflammatoires sont les plus connus.

 

Les Venins

allergie piqure d'insecte

De fourmis, d’abeilles, de guêpes pour n’en citer que quelques uns.

 

Les symptômes

oeil allergique toux allergique Rhinite allergie éruption cutanée Eczema

Ils sont nombreux et variés avec :

  • Des signes cutanés : boutons, urticaires, œdème ;
  • Des signes ORL : rhinite, toux ;
  • L’Asthme ;
  • Des signes digestifs : crampes, nausées, vomissements ;
  • Des signes généraux : allant du simple malaise au choc anaphylactique.

 

Les facteurs de risques

La prédisposition familiale ou terrain atopique

C’est la prédisposition allergique qui est transmise et non l’allergie en elle-même.

 

Les facteurs déclenchants

Ce sont les allergènes.

 

Les facteurs aggravants

Ils sont nombreux :

  • Pollution atmosphérique ou domestique ;
  • Tabagisme ;
  • Infections virales ;
  • Alimentation ;
  • Effort physique ;
  • Climat.

 

Plus en plus de personnes allergiques

Les hypothèses sont variées et diverses :

  • Hypothèse de l’hygiène ;
  • Les régimes alimentaires ;
  • La pollution atmosphérique ;
  • Les changements climatiques ;
  • La modification de l’environnement intérieur ;
  • La multiplication des médicaments et antibiotiques ;
  • Le stress ;
  • Manque de vitamines D.

 

Les allergies croisées

Une allergie croisée survient quand une personne allergique à une substance réagit à une autre car il existe des protéines qui se ressemblent dans les deux substances même si elles n’ont a priori rien en commun.

 

Le diagnostic

diagnostic allergique

Il repose sur :

  • Un interrogatoire minutieux ;
  • Les symptômes ;
  • Les circonstances déclenchantes ;
  • Les antécédents ;
  • L’examen clinique ;
  • Et les analyses de sang et prick-tests.

 

Le traitement

désensibilisation allergique Antihistaminiques

Il est fonction de l’importance et de certains types d’allergies.
L’éviction en tout premier lieu de l’allèrgène est bien évidemment à préconiser.
Ensuite un traitement médicamenteux est proposé qui va diminuer essentiellement les symptômes.

D’autres types de traitement comme la désensibilisation ou immunothérapie allergénique, ou encore, la désensibilisation alimentaire ou l’induction de tolérance obtiennent de bon résultats.

 

Conclusion

Les allergies constituent un problème de santé publique majeur, touchant un nombre croissant de personnes. Elles peuvent affecter la qualité de vie des individus en provoquant des symptômes parfois graves. Cependant, la recherche médicale a permis de mieux comprendre les mécanismes sous-jacents et d’améliorer les moyens de diagnostiquer et de traiter les allergies, mais il reste encore beaucoup à faire pour trouver des solutions efficaces et adaptées à la réalité quotidienne.

Au final, la lutte contre les allergies est un combat sans cesse renouvelé qui implique de prendre en compte le caractère et l’intensité des symptômes mais aussi les dimensions géographiques, climatiques et la saisonnalité de certains allergènes.

 


Lire plus d’aticles :